MON EQUIPEMENT - PART I

13.03.2016

 

Parce que je sais que là dehors, vous vous demandez : "mais avec quoi il les prend ses photos ?", j'ai décidé de dévoiler mon cher équipement.

 

Ce sujet sera traité en plusieurs parties :

 

I. digital

II. argentique

III. objectifs

IV. accessoires

 

Alors aujourd'hui, parlons appareil digital (camera en anglais, pour les polyglottes).

 

Dressons d'abord la liste des appareils que j'utilise aujourd'hui avant un petit cours d'histoire mais aussi un peu de technique.

 

- Fujifilm XPRO-1 (format APSC)

- Fujifilm X-E1 (format APSC)

- Fujifilm X100T (format APSC)

- Leica M9 (plein format)

 

Un peu d'histoire...

 

Mon histoire d'amour avec Fujifilm a démarré en 2012, avec le  X10, un appareil hyper compact équipé d'un zoom optique manuel. C'est lui qui m'a redonné l'envie de sortir et prendre des photos (ou des images, c'est plus clââsse).

C'était un appareil sympa dont le seul défaut (ou presque) était la taille de son capteur : 2/3", càd, tout petit. Par ailleurs, il n'avait qu'un viseur optique pas très précis et cadrer à bout de bras avec l'écran arrière n'a jamais été ma tasse de thé (ben oui, je préfère le café).

 

Un peu de technique...

 

Pour ceux qui seraient intéressés, voici un comparatif de la taille des capteurs existants (hors moyen format)  pour bien capter les différences :

 

 

 

En résumé (et en simplifiant parce que je suis un être simple), : à qualité égale,  un grand capteur fournira une meilleure qualité d'image qu'un petit capteur. En effet, plus il est grand, au plus il captera de lumière.

Un des effets les plus appréciés d'un grand capteur, est sa capacité à flouter les arrières plans (càd à diminuer la profondeur de champ).  Un petit capteur vous donnera une plus grande profondeur de champ, donc moins de séparation entre votre sujet et l'arrière plan.

Fujifilm X-E1

 

Le X-E1 a succédé au X10 et l'a poussé dans les petites annonces - rubrique photo - très, très rapidement.

Un capteur plus grand : on passe d'un 1 2/3" à un capteur APSC (voir illustration ci-dessus), un viseur électronique, une qualité d'image incroyable dans un si petit boitier (ça ne se voit pas, mais il est compact). Le genre d'appareil qui vous donne l'envie de vous surpasser et surtout de l'avoir toujours en main.

Christine (Fujifilm X-E1 + XF35MM F1,4) 

 

Fujifilm X-PRO1

 

Le X-PRO1, c'est en gros le même appareil que le X-E1, avec le même capteur, mais plus grand, plus lourd, plus beau, plus quoi.

La principale différence tient dans le viseur. En effet, le X-PRO1 est muni d'un viseur hybride. Comment ça hybride ? J'explique : vous avez droit au même viseur électronique que dans le X-E1 mais en sus, vous avez la possibilité de passer vers un viseur optique via un petit levier sur la face avant de l'appareil.

La particularité de ce viseur hybride, est qu'apparaissent en surimpression les paramètres de prise de vue (ouverture, vitesse, iso,...). Bref, le meilleur des deux mondes : le viseur électronique pour le WYSIWIG (what you see is what you get - càd que tous les réglages opérés avant la prise de vue sont visibles à l'écran) et le viseur optique pour voir la vraie vie.

 

 

Fusion - Gabriel/London  (Fujifilm X-PRO1 + XF35MM F1,4 - double exposition) 

 

 

 

Prochain post : digital, la suite (Fujifilm X100T et Leica M9)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon